mardi 25 septembre 2007

Un petit canular

Bon, il faut bien que j'avoue... Dans une de mes entrées récentes, il y a un petit canular.
Sur le coup, je me suis dit que tout le monde allait commenter, mais finalement, rien, nada, zip.
Bon, alors quoi faire de ce canular? Je ne suis pas pour le laisser en plan avec aucun suivi, imaginez les milliers de lecteurs qui tomberont sur ce billet innocemment après-coup?
(Surtout que je viens de m'en souvenir, heureusement!)
Well, voici donc une invitation à le découvrir.
Puisque;
1) Soit personne ne lis plus ce blog et donc, personne n'a pu tomber sur le canular (et dans le panneau);
2) Soit tout le monde a tout de suite percu le subterfuge et secoué la tete de découragement devant autant d'infantilisme et est passé à autre chose;
3) Le canular est tellement bien monté que tous les lecteurs ont gobé la chose sans meme noter à quel point elle était imposible.
Dans tous les cas, je vous invite donc à chercher le canular en question. Et à me dire dans lequel des trois cas vous vous trouviez avant cette entrée...
Un indice? C'est un canular chilien.
(Coup donc, va-t-y falloir que je promette un autre cadeau au premier qui le notera?) :-))

9 commentaires:

  1. Anonyme7:29 PM

    Mais voyons, Hugues, nous savons tous que tu es toujours à Montréal, à écrire tout cela dans ton salon et à parfaire avec Photoshop ce que tes recherches sur Flickr ne peuvent te fournir. :)

    --Christian S.

    RépondreSupprimer
  2. Daniel Sernine7:40 PM

    Alors comme ça, Hugues, tu nous fais passer des examens pour être sûr qu'on lit bien ton blogue?
    Bon, alors les ossements n'étaient évidemment pas des ossements humains. Et les reliefs titanesques étaient en fait des buttes au premier plan, avec un vrai promontoire à une autre échelle à l'arrière plan, mais ce n'est pas vraiment une montagne.
    Tu as intercalé une photo de véritables montagnes chiliennes, qui semble faire partie de la même séquence à cause d'une similitude de teintes mais qui est la seule à montrer un vaste panorama avec de la profondeur.

    Ou alors toutes ces photos «arides» sont chiliennes, mais je maintiens l'hypothèse du trucage des dimensions et des échelles (on appelle ça «perspective forcée», en photo et en cinéma; Lynch y a eu recours dans le film Dune).

    Pour conclure le tout, la photo avec les vaches et celle avec l'annonce d'une piste de randonnée montrent une contrée pas mal plus verdoyante: le vrai Ecuador, où tu as commencé ton «aventure» de ce jour-là et où tu l'as finie avec une Pilsener.

    Autre chose? Ah oui, «épines» (végétales), ça se dit «thorns», en anglais, et non «spikes» :O)

    RépondreSupprimer
  3. Daniel7:54 PM

    Bon, j'aurais dû attendre ton «post» suivant: la montagne existe bel et bien. Je me retranche sur deux (petits) canulars: les ossements, et je crois vraiment qu'il y a une photo des Andes chiliennes intercalée dans la séquence, celle justement où le panorama est plus vaste et les vallées plus profondes...

    RépondreSupprimer
  4. Nope, rien pour l'instant!
    Le canular est chilien...
    --
    Ah, Daniel, les ossements sont probablement ceux d'un ane, en fait, mais je me suis permis de faire un peu d'humour noir. Et pour thorns, ca prouve que la prochaine fois, tu devrais voyager avec moi, comme ca j'aurai un réviseur d'épreuves! :-)
    Et la satané montagne existe bien et toutes les photos de la randonnée sur le Mandango sont véridiques et ont été prises ce jour-là.
    Le canular date d'un peu plus longtemps, du Chili en fait... mais je l'avais oublié!
    Et je savais que tu me lisais, c'est dire que tu n'a pas remarqué la chose? Hehe :o
    (Elle est pourtant bien plus évidente que cette histoire de dimensions à la Lynch - j'aime bien l'idée par contre, ca serait en effet assez facile à faire).

    RépondreSupprimer
  5. Daniel9:53 PM

    Le terrain de foot près du hameau?
    Le terrain de golf?
    Les pingouins? (Pourtant je sais qu'il y en a plus au sud, vers la Terre de Feu)
    Parlant de canular, j'y pense, tu n'est pas allé voir le plateau de Nazca, avec les grands dessins destinés aux extra-terrestres?

    RépondreSupprimer
  6. Bravo Daniel... à force de guesser :-)

    Effectivement, ce sont...
    Les Pingouins!!
    je n'ai pas menti sur la photo, que j'ai effectivement prise au sud d'Arica... au Jardin Zoologique de Santiago, en fait :-)
    Ils avaient un petit bassin d'eau froide, mais de les voir sur le sable au soleil... C'était trop tentant de situer ces pingouins dans le désert d'Atacama!

    Ceci dit, il y a effectivement des pingouins au sud du Chili, mais de les retrouver à Atacama serait aussi improbable que de retrouver des ours polaire du nord canadien à Cape Cod...

    Le canular devait durer seulement quelques jours, mais j'ai oublié...
    Voilà, donc, qui conclut l'affaire.

    RépondreSupprimer
  7. Anonyme6:57 PM

    Oh boy! Les pingouins... Tu nous surestimes, Hugues. Je m'intéresse aux animaux, mais il y a tant d'espèces d'oiseaux tous plus farfelus les uns que les autres, avec chacun leurs itinéraires de migrations... pourquoi pas une espèce de pingouins dans le désert, indeed?

    D'ailleurs, tu pourrais bien nous glisser un canular par semaine sans qu'on s'en rende compte!

    Joël Champetier

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme6:44 PM

    C'est drôle... Je t'avoue qu'en voyant la photo des pingouins dans un billet sur le nord du Chili, je me suis dis que tu perdais la boule, que tu souhaitais écrire "sud" mais que tu avais perdu le nord. Plus tard j'ai compris que tu étais malade...

    Luis

    RépondreSupprimer
  9. Daniel,
    C'est drôle, parfois, en voyage, par manque de temps, on laisse passer des trucs... mais certains nous énervent... C'est le cas de ta note sur mes «spikes»... Je sais que thorn aurait probablement été plus approprié, mais d'après moi, spines, que j'ai utilisé (et non «spikes») est aussi une utilisation acceptable pour décrire le phénomène dont je parlais.

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.