dimanche 11 mai 2008

Soirée ludique à Boréal...

Un congrès comme Boréal, ce n'est pas seulement des tables rondes et des discussions théoriques sur les genres qui nous intéressent... Il y a aussi des aspects plus ludiques, et je ne sais pas si c'était l'intention des responsables de les condenser dans le case du samedi soir, mais il s'est avéré que j'ai passé la soirée à m'amuser.
D'abord, j'ai participé au concours d'écriture sur place organisé par Julie Martel et dont les résultats seront connus demain en fin de congrès. J'aime bien faire cet exercice - qui nous force à s'arrêter une petite heure pour écrire un texte original. Plus on prend de l'expérience en écriture, moins on est attiré par ce genre d'activité qui nous amusait tant comme jeune auteur. Mais justement, comme ce n'est presque jamais le cas, et comme je ne prends jamais le temps de me consacrer à de très courts textes désormais, participer à l'exercice proposé par Julie est une sorte de plaisir coupable, et une manière de rester un jeune auteur... Le texte de cette année s'intitule «Deux Soeurs - Plan Fictif - Lima Pérou».
Le panel intitulé «Le maltraitement de vieux» s'est avéré un exercice instructif, encourageant et absolument tordant! Quatre panélistes (Natasha Beaulieu, Francine Pelletier, Patrick Senécal et Joël Champetier) nous communiquaient en quelque sorte leur progresion en tant qu'écrivain (il s'agit de 4 écrivains professionnels), le tout en nous faisant la lecture d'extraits d'oeuvres de jeunesse, maladroites, impubliables et très drôles dans ce qu'elles révélaient des auteurs en devenir.
Enfin, la soirée s'est terminée en ce qui me concerne, par la présentation de Christian Sauvé, «La discussion par la bande-annonce», qui m'est apparue plus drôle encore cette année que par le passé... Quoiqu'à bien y penser, il y a quelque chose de consternant à réaliser qu'on a tant ri (parfois jaune, en plus) en regardant simplement les bande-annonces de films à venir au cinéma et en DVD...
Voilà pour ce samedi soir. Je suis fatigué d'avoir ri toute la soirée, alors je vous souhaite une bonne nuit de sommeil...
--
Je vous reviendrai éventuellement demain soir avec un résumé de la dernière journée de ce congrès - je ne bloguerai pas en direct pour les raisons que vous savez déjà, mais je me permet d'enfoncer le clou, puisque la chose m'a vraiment agacé (suggestion: l'an prochain, donner un accès internet aux blogueurs, ou n'en donnez pas, mais tentez pas l'entre-deux, plus frustrant qu'autre chose et nous fait perdre du temps à tenter de configurer une connexion qui ne fonctionne pas).

1 commentaire:

  1. Je ferai remarquer que l'attrait du visionnement des bandes annonces, ce n'est pas autant les clips eux-mêmes que les réactions (enthousiaste, cynique, médusée) du groupe devant les clips en question. L'effet est contagieux, et pas si loin d'une soirée passée autour d'un feu de camp à se laisser raconter des histoires...

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.