vendredi 23 mai 2008

Premieres photos d'Amsterdam

Je profite de ce billet - le premier a proposer des images d'Amsterdam - pour vous indiquer que j'ai effectue des corrections de coquilles et fait quelques ajouts dans mon billet sur le Red Light, ecrit en quelques minutes sur place l'autre soir.
--
Voici donc quelques images d'Amsterdam, ou il a fait plutot froid les premiers jours, mais ou il a fait chaud les derniers jours (et je ne parle pas du Red Light, hehehe)...

Ce qui retient le plus l'attention a Amsterdam, ce sont les etroites et hautes maisons en rangees, dont quelques-unes sont penchees de cote ou vers l'avant... Notez aussi sur cette photo et quelques suivantes, les poutres et crochets sur les pignons. Intriguant, non?

Les ecluses et digues et barrages sur la riviere Amstel ont - litterallement - donne son nom a la ville (Amstel-Dam). Les rues etroites et les petits ponts ont fini par favoriser les deplacements en velo, ils y sont des milliers a utiliser ce mode de transport en ville.


Comme il y a de l'eau partout, certains ont decide d'habiter sur l'eau, tout simplement, en adoptant la vie de bateau ou en erigeant une sorte de maison flottante le long d'un canal... La ville est une succession de canaux concentriques en forme de U.


Suze et Istvan, a Dam, la place centrale du vieux-Amsterdam alors qu'un soleil bienvenu nous rechauffe enfin!


Hum, livre-t-on encore la Heineken dans des futs de bois et avec une caleche?


Un exemple de particularite architecturale ici: remplir le vide sur un coin entre deux edifices avec une annexe a l'un d'eux...


Exemple d'application similaire d'utilisation de l'espace.


Quand je vous disais que certains edifices etaient penches! Charmant, non?
--

4 commentaires:

  1. Salut Hugues,
    Il y a longtemps que je te lis. Je vois que tu as les voyages dans la peau. Ce qui est bien, pour connaître d'autres mentalités que celles des Québécois. Je constate que dans tes parcours tu as passé tout près de chez moi, dans la Lorraine, près de Nancy. Dommage que tu ne sois pas venu à la Ferme Bleue. Chez moi, quoi. Mais j'imagine qu'un jour nos chemins se croiseront à nouveau ...mais sûrement pas au Québec puisque je ne compte plus retourner y vivre. Ici, il y a le travail à la ferme, je suis marié et, le 5 décembre dernier, est né un autre "petit Carfax". Latcho drom (bonne route).

    RépondreSupprimer
  2. beau et je suis contente pour vous que le soleil s'en mêle un peu. Tu sais comme j'adore le soleil et la chaleur. Dans ce voyage o¸u il y a tellement de belles choses à voir, c'est le soleil qui m'aurait manqué le plus. Bisous et bonne fin de tournée; je m'ennuie de mes locataires, c'est mort en bas et je me suis habituée à de la vie au sous-sol. À bientôt Gi

    RépondreSupprimer
  3. Daniel Sernine7:01 PM

    Il semble que Blogger ait de la misère avec moi depuis quelque temps, ou vice-versa; en tout cas je me ressaie... encore une fois.
    Je voulais t'expliquer, Hugues, la fonction de ces poutres qui dépassent sous les toits à Amsterdam, avec un crochet ou une poulie. C'est pour aider aux déménagements. Vu l'exiguïté de ces maisons, les escaliers y sont souvent en colimaçon, ou alors trop étroits, pour qu'on puisse y monter de gros meubles (pianos, grands divans, etc). On les hisse donc à l'extérieur et on les fait entrer sur les étages par les fenêtres, les fameuses poutres servant alors de palans...

    RépondreSupprimer
  4. carfax, effectivement, cher Pierre, il est probable que nos chemins se croisent à nouveau. J'ai failli te contacter il y a quelques jours en fait, puisque j'ai failli passer par Metz puis Reims en route vers Paris, mais finalement, j'ai manqué de temps pour le faire. Mais comme je prévois retourner dans ce coin de planète très bientôt, je te fais signe, promis.

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.