vendredi 18 juillet 2008

Paul et Abraham

Ou une petite montée de lait...
J'étais occupé à visiter Québec et à célébrer avec les québécois le 400e anniversaire de cette ville et de la présence française en Amérique pour en parler ici, mais si vous me connaissez un brin - surtout lorsque je rentre de voyage à l'étranger - vous vous doutez que les protestations et pétitions contre la présence de Paul McCartney sur les Plaines d'Abraham de Québec m'ont presque donné des boutons.
Se plaindre de la présence de l'ex-Beatles - une véritable légende de la musique - reviens à faire preuve d'un profond sentiment de colonisé, reviens à donner raison à Trudeau d'avoir traité les québécois de "petit peuple".
Non mais faut tu être assez fermé d'esprit et fermé sur le monde pour voir en la présence de McCartney - qui chante la paix depuis des décennies - une canadianisation et anglicisation des festivités de Québec?? Qu'un ou deux imbéciles heureux se plaignent, je ne dis pas... Que les médias s'amusent à relayer leurs lamentations, déjà, je trouve que ça dépasse le cadre de la nouvelle, mais que de nombreuses personnes les appuient en plus, ça a de quoi vous décourager des québécois, je vous jure. Les commentaires sur divers blogues sur les sites de journaux québécois sont déconcertants (de stupidité).
On dirait que chaque fois que je reviens de voyage, il se passe quelque chose ici pour me rendre triste d'être québécois (ou canadien, ça arrive aussi souvent, vous voyez!).
--
Cette fois, c'est l'image que le Québec lance à la figure de McCartney, en allant jusqu'à l'interviewer sur cette protestation, qui me désole...
Le musicien a eu le dernier mot quand même, en entrevue, lorsqu'il demande de quoi ils sont inquiets, puisque les français ont gagné, après tout. Hier, aux nouvelles de Radio-Canada, le chroniqueur se demandait s'il s'agissait d'ignorance de sa part, mais non, il a raison! La preuve de cette victoire à long terme du fait français malgré la prise de Québec sur les Plaines d'Abraham? Les célébrations de 400 ans de présence majoritaire française dans ce coin de continent!!! Malgré la conquête, malgré les tentatives d'assimilation, malgré le fait d'être 6 millions sur un continent de plus de 300 millions d'anglophones... Ça vous parle pas, vous?
Ça ne veut pas dire de se relâcher, ça ne veut pas dire que tout est acquis et parfait, loin de là, et ça ne veut pas dire de ne pas défendre le français encore et toujours, mais ça veut dire de choisir ses combats, et la présence d'une légende de la musique venu offrir un concert gratuit pour célébrer avec nous le 400e de Québec, c'est loin d'être une affaire de langue ou de combat. C'est une affaire de fête. Alors fêtez ou boudez, mais arrêtez de nous faire passer pour des abrutis renfermés sur eux-mêmes!
--
Et puis, pour avoir assisté à un concert gratuit de Paul McCartney par le passé (Rome, 2003), je vous invite à ne pas manquer ça si vous avez l'occasion de passer par Québec dimanche, ça en vaut amplement le déplacement!
--

2 commentaires:

  1. Daniel Sernine5:16 PM

    Euh... «gratuit». Sir Paul a quand même exigé 4 millions pour ce concert «gratuit». ;o)

    RépondreSupprimer
  2. Cher Daniel,
    Gratuit pour les gens venus y assister, évidemment.
    C'est plus intéressant que disons un concert à 300$ le billet, qui n'est donc offert qu'aux gens plus fortunés.
    Et je suis certain que tu avais compris le sens de ma phrase, en plus! :-p

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.