samedi 26 juillet 2008

Cyclotourisme à Montréal (2)

Seconde partie de ma petite exploration des voies cyclables du sud-ouest de l'île de Montréal.
Dans le premier billet de cette série, je parlais de divers itinéraires possibles.
Ce second billet explore donc une autre avenue principale cyclable, celle qui longe le Canal de l'Aqueduc de Montréal.
Une fois de plus, nous partons de Lachine.

Quand vous atteignez l'écluse de Lachine, déjà, vous avez deux options. Vous pouvez la contourner et traverser le canal par un pont prévu à cet effet, mais ce faisant, vous ratez le spectacle des bateaux de plaisance qui empruntent l'écluse. Le fonctionnement de celle-ci est déjà une attraction en soi.

Plutôt que de contourner l'écluse de Lachine, vous pouvez donc vous amuser à traverser le canal par-dessus celle-ci. Évidemment, il faut le faire pendant que les portes sont fermées, puisque la voie pour traverser se trouve directement sur ces portes (Illustré par Suze sur la photo).

Comme pour l'itinéraire de Lasalle, vous passerez devant le Moulin Flemming, puis sous le Pont Mercier. À l'occasion, un canard se pointera le nez sur le bord de l'eau, où confortablement installé sur une branche pour faire une sieste de début d'après-midi.

La piste qui longe le Canal de l'Aqueduc offre un paysage un peu moins bucolique que celles de Lasalle ou du Canal Lachine. Certaines sections permettent de voir le canal, mais la plupart du trajet s'effectue sous les piliers d'Hydro-Québec.

Pour une pause pic-nic, il y a peu d'endroits où s'arrêter le long du canal de l'Aqueduc. Je suggère donc de traverser celui-ci et de prendre l'accès au Parc Angrignon, où les endroits tranquilles ne manquent pas, comme en témoigne cette photo.

De retour du côté sud du canal, on arrive enfin dans Verdun, qui nous accueille avec quelque motif floral à la thématique appropriée pour les cyclistes... si vous regardez de plus près sur cette photo. C'est donc l'accès à la ville, une fois de plus, avec les diverses connexions déjà mentionnée dans le billet précédent.

Le trajet de retour peut évidemment se faire en faisant demi-tour, mais pour plus de diversité, je suggère de rejoindre la voie qui longe le Canal Lachine, ou encore de traverser par une rue de Verdun pour rejoindre la piste qui longe le Fleuve. En revenant à Lachine (photo), vous reconnaîtrez les petits ponts qui enjambent le canal et le vieux canal.
--
Il me reste encore à vous parler de la partie la plus intéressante de ce réseau, en ce qui me concerne, c'est-à-dire la voie qui longe le Canal Lachine jusqu'au Vieux-Port de Montréal. Une randonnée aller-retour de 30 km. Ce sera l'objet d'un éventuel troisième billet dans cette série, s'il peut arrêter de pleuvoir pendant plus de 15h sur Montréal...
--

3 commentaires:

  1. Denis4:31 PM

    Je me rappelle d'avoir acheté à une petite fille une belle bicyclette. Ce n'est pas la fillette qui a usé la bicyclette. Mais le fait que je l'ai sortie et entrée dans la remise à plusieurs reprises et d'avoir été accrochée pendant plusieurs années dans la même remise.
    Je ne sais pas comment tu as fait pour lui donner le goût de faire du vélo:-)))))) C'est peut-être qu'elle aime mieux faire du vélo avec toi qu'avec moi:-((((
    Salut.

    RépondreSupprimer
  2. Cher Denis,
    Deux mots: "Piste cyclable".
    Il est toujours fort agréable de se balader à vélo sur des voies réservées à cette fin, alors que de zigzaguer entre les voitures dans les rues et risquer la collision à tous les cent mètres est une expérience... disons différente.
    C'est mon explication à cet intérêt pour le vélo...
    Hugues

    RépondreSupprimer
  3. D'ailleurs, une destination intéressante (ou tout simplement un arrêt) dans une journée de piste cyclable près du vieux lachine, c'est le Centre Historique des Soeurs de Sainte-Anne, ce gros bâtiment de pierres assez intimidant... Les gens s'arrêtent souvent seulement au Commerce-de-la-Fourrure, en face, on s'ennuie des visiteurs...

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.