jeudi 24 janvier 2008

Cuba: Un premier survol photo

Voici quelques photos de Cuba, accompagnées de brefs commentaires.
Certaines images font références à des détails dont j'ai parlé dans des billets précédents, je tenterai de ne pas me répéter. D'autres billets photos suivront sous peu.
--

Bienvenue à Cuba.

Un inukshuk érigé sur la Playa Cazonal, afin de protéger l'endroit contre des tempêtes tropicales futures... et laisser un brin de culture canadienne sur place, quelque chose qui devient une habitude dans mes voyages.

L'enseigne du ciné Cuba à Santiago...

I'm a poor lonesome cowboy... Hehehe, un peu Lucky Luke, une randonnée à cheval dans la Sierra Maestra...

From a Buick 8... C'est le titre d'un roman de Stephen King, mais aussi un taxi qui m'a mené de Santiago à Baconao. C'est une 1950, au fait.

El Che Guevara, immortalisé au museo Bacardi Moreau de Santiago.

Lors de la visite des ruines d'une ancienne plantation de café (La Isabelica), on prépare un café créole, typiquement cubain, corsé et très serré, un délice aux aromes de cacao et une texture caramélisée qui rappelle les très bons espressos.

Ok, devinette, un titre de film, 4 mots... deux indices présents sur la photo... :-)

Lagune de Baconao, pause-lunch avec des produits cubains (cola) ou d'importation (chips empilés importés de Malaisie).

Cavalier au pas le long de la mer des Caraibes. A l'arrière-plan, les montagnes de la pointe sud de la province de Guantanamo.

Avec mon vélo, "loué" à Ariel pour quelques heures de randonnée dans la Sierra...

Sur la plate-forme de la Gran Piedra, le point le plus élevé de la Cordiliera de la Gran Piedra, une des cordilières (Est) de la chaine de la Sierra Maestra. La plate-forme est située à 1234 mètres au dessus du niveau de la mer, un des points les plus hauts de Cuba et des Caraibes.
Lors de la révolution, après le débarquement de leur bateau, les révolutionnaires sont trouvés refuge dans la Sierra Maestra (aujourd'hui province de Granma et de Santiago), et c'est du premier sommet de cette chaine de montagne, le Pico Turquino, à 1974 m, que Fidel donna sa célèbre entrevue au Times et faisait connaitre la révolution cubaine au monde entier.
--

5 commentaires:

  1. Daniel Sernine10:18 AM

    Pirates of the Caribbean

    RépondreSupprimer
  2. Bravo... Comme tu es le premier à répondre à la devinette, tu te mérite... heu... un peso cubain! Si la chose t'intéresse, je t'offre donc un billet d'un peso nacional.

    RépondreSupprimer
  3. Super, tes photos. Ça me donne envie d'y retourner!

    Si je peux me permettre une petite correction (à deux endroits dans ce billet) : ce n'est pas Bocanoa mais Baconao - oui, c'est mêlant tous ces a et ces o. :-)

    RépondreSupprimer
  4. Chère Panthère,
    Merci de la correction, effectivement, c'est de "Baconao" dont je parle. La confusion vient de mes tentatives de me rendre à "Baracoa" dans la province voisine (tentatives infructueuses, que j'expliquerai éventuellement dans un autre billet).
    Je tente de corriger directement le texte de ce billet. Merci.
    Hugo

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.