dimanche 28 décembre 2008

(Retour sur) Les tombeaux impériaux de Hué

Un bref retour en arriere, puisque je n'ai pas eu l'occasion de vous parler de notre visite des tombeaux impériaux de Hué. Nous avons loué une moto pour parcourir les quelques 20 km aller-retour entre la ville et le tombeau le plus éloigné.
Meme avec une carte, et avec quelques indications dans un guide, il n'est pas facile de trouver les tombeaux impériaux éparpillés un peu partout dans la région.
Il faut dire que les empereurs de Hué avaient l'habitude de consacrer tout leur regne a la préparation du parfait tombeau, au parfait endroit, pour y reposer éternellement...
Les deux premiers, Tu Duc et Dong Khanh sont relativement simple a dénicher (Tu Duc est le plus visité et le plus pres de Hué, il est situé sur l'ancien site de la résidence d'été de Tu Duc). Les autres, c'est plus compliqué, on se perd dans des petites routes de terres, ou de boue, on demande son chemin en vietnamien, on craint de manquer d'essence, donc on en achete a une dame sur le bord de la rue, dans une bouteille de 7up recyclée... bref, une belle aventure.
Nous voulions visiter 4 tombeaux impériaux, on en aura vu 7 et visité 6 (un, sur le bord de la route de terre, fermé, n'a été que vu en passant).
Quelques images commentées:
Suze dans le pavillon sur le lac du tombeau de Tu Duc.

Une sculpture éléphant garde l'entrée de la tombe de Tu Duc; un pattern que l'on reverrait autour de plusieurs tombeaux de la dynastie Nguyen.

Des petites statues gardent l'entrée des tombeaux des derniers empereurs, et Tu Duc étant de petite taille, il aurait fait ériger ces sculptures pour qu'elles soient toutes plus petites que lui...

Dong Khanh était fermé lors de nore passage, et on a pu voir qu'il aurait besoin de travail de restauration...

Le complexe funéraire de l'empereur Thieu Tri était lui aussi abandonné, mais néanmoins intéressant a parcourir. Les serpents qui ornnent les escaliers principaux sont aussi assez typiques.

Le tombeau de l'empereur inconnu... :-) enfin inconnu de moi, puisque je ne savais pas vraiment ou nous étions rendu sur la petite route de terre, et que nous avons découvert un petit tombeau impérial par hasard. Il date visiblement de plusieurs centaines d'années, et est fermé. (La moto montre l'échelle sur la photo).

Khai Djnh est certainement l'empereur qui a dépensé le plus de deniers publics pour son tombeau; celui-ci, situé a flanc de montagne, a pris plus de temps a construire que le regne entier de l'empereur! Pire, Khai Djnh, empereur symbolique sous la gouvernance francaise en Indochine, a fait monter les impots pour pouvoir payer ce tombeau! Malgré tout, cet heritage est aujourd'hui somptueux... (et classé patrimoine mondial UNESCO).

Khai Djnh a fait tout en grand, avec deux blocs de deux rangs de gardes avec éléphants et chevaux...

L'intérieur est totalement extravagant et - signe de l'humilite (hum) de l'empereur - est le seul tombeau ou l'empereur est représenté (grandeur nature) dans son tombeau...

Le site funéraire de Ming Mang contraste totalement avec celui de Khai Djnh, puisque l'élément dominant est l'eau, et que le site respire la simplicité et le calme. Des petits ponts de pierre permettent de se rendre d'un pavillon a l'autre jusqu'au temple et au tombeau.

Et la surprise du jour: en retrouvant la route principale vers Hué, nous avons été étonné de croiser ce paysan, sur son éléphant! ;-)
--

1 commentaire:

  1. Daniel Sernine9:50 AM

    Euh... Un «serpent» avec des pattes, ça s'appelle un dragon, non? :O)
    Blague à part, ce qui me frappe c'est l'excellent état de conservation de tout ça, malgré quarante ans de guerre...

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.