samedi 23 juin 2007

La Nave de Los Locos

Au centre-ville de Lima, hier soir, en revenant vers mon hotel, j'ai visité totalement par hasard une exposition absolument fascinante.
Il y a plusieurs galleries et musées a Lima, mais il y a aussi des expositions dans les centres municipaux et autres salles gouvernementales. Ainsi, l'édifice de la mairie de Lima présentait une petite exposition en extérieur (enfin, sous les arches de l'édifice qui borde la Plaza Mayor) sur les projets d'urbanismes réalisés dans les dernieres décenies. Avec photos "avant-apres" et maquettes et explications, le tout était plutot intéressant (Jean-Luc, tu auras adoré!) et une belle maniere de passer une petite demie-heure dans le centro.

Puis, par hasard, je vois qu'une porte de coté est ouverte et des gens entrent et sortent... Il semble y avoir une exposition plus classique; des tableaux.
Je m'avance vers l'entrée... personne, aucun controle de billet, rien... Je m'avance a l'intérieur, et remarque qu'il s'agit d'une exposition gratuite, les gens vont et viennent par la porte d'entrée...

N'ayant aucun rendez-vous important, je décide de jeter un oeil a certaines oeuvres.
Ce faisant, je n'avais pas encore rélisé de quoi il s'agissait, comme exposition, ni lu la thématique, ni vu son titre, meme... Apres trois tableaux (un dessin et deux peintures, voir photo ci-bas), j'ai décidé de revenir sur mes pas, de lire l'intro sur le mur a l'entrée... et de comprendre de quoi il retournait.

La Nave de los Locos (Le navire des fous), puisque c'est le titre de l'exposition, propose des oeuvres (principalement des tableaux) de trois jeunes femmes. Les tois artistes ont en commun d'avoir eu le meme psychiatre, lors de leur internement. Souffrant toutes de psychoses, les trois ont moins de 30 ans.

L'exposition de leurs toiles, déja fort intéressante en soi, est complétée par des reproductions de rapports de thérapie (copiés sur des cartons blancs, apposés au mur au bas des toiles) des trois artistes pendant leur internement. Deux oeuvres multi-médias et un passage de six portes completent le tout. Si les deux présentations multi-médias m'ont parus fades a comparer au reste, les 6 portes offrent toute une expérience...

Parmi les artistes, je dois avouer que j'ai trouvé troublantes et tres belles a la fois les oeuvres de Rossana Mercado. Sur la photo ci-contre, on voit en noir et blanc, son dessin intitulé "Transitorio", une image qui semble combiner souffrance et beauté, et réalisé avec un talent certain.
Je note également le tableau "Cicatriz", qu'elle a réalisé pour cette expo, a partir de scans cervicaux lors de son internement...

Les oeuvres de Paola Torres sont quand a elles plus explicites et parfois plus dérangeantes dans leur violence, et la technique de peinture est moins maitrisée, mais ce sont toutes des oeuvres qui ont beaucoup de force évocatrice.

Inutile de mentionner que les extraits de thérapie, de rapports du psychiatre et autres artefatcs donne un aspect unique et fascinant a cette exposition.

N'étant pas un amateur d'art moderne, j'ai apprécié le coté parfois naturaliste des oeuvres; j'aime bien comprendre de quoi il s'agit, meme si ca n'exclus pas de le ressentir, comme les oeuvres de cette exposition le prouvent d'ailleurs tres bien...

Enfin, les 6 pieces - microscopiques - auxquelles les 6 portes donnent acces, vous foutent la chair de poule, rien de moins... Et pourtant, deux sont vides, une n'a qu'un miroir, une un bol de mais, etc... Ce sont leurs formes, leurs couleurs et leurs éclairages glauques, qui donne littéralement l'impression d'etre interné pour un moment. La porte 1, celle au miroir, vous renvoie a vous-memes, alors que la porte 6, donne sur une chambre vide et que la seule chose visible, c'est donc votre ombrage au fond, projeté grace a l'éclairage derriere vous.
--
Les trois artistes ont aujourd'hui terminé leur thérapie et réintégré la vie en société.
--


1 commentaire:

  1. Agnès3:05 PM

    Forcément, après tant d'émotions, on ne peut être que l'hombre de soi-même...

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.