samedi 23 décembre 2006

Quand Hergé rencontre Gaudi

Il y a quelques semaines, inspiré par ce que j’avais vu des réalisations de Antonio Gaudi lors de mon passage à Barcelone, j’ai décidé de faire un petit cadre en mosaïque de céramiques, mais avec une idée très précise du dessin qu’il allait représenter.
J’ai d’abord imprimé le dessin sur une feuille brouillon, puis je l’ai reproduit sur une petite planche de bois. Je me suis procuré des petits carreaux de céramique que j’ai cassé en morceaux de manière aléatoire, avec un marteau.
Puis, en plaçant les morceaux de céramique sur la feuille brouillon, j’ai élaboré un plan approximatif du placement des céramiques.


Après avoir enduit une portion de ma planche de bois de colle, j’ai déposé les morceaux selon le plan, section par section.



J’ai utilisé une simple petite spatule pour étendre la colle, et j’ai manuellement disposé les morceaux de céramique selon les tests et plans faits sur le dessin vers la planche de bois.
On peut voir que je laissais toujours un petit espace entre les morceaux, pour mettre le coulis à la fin de la réalisation du cadre.

Enfin, ça m’a donné quelque chose qui ressemble à ça (avant coulis).

Ma mère, sur ma suggestion, a réalisé en guise de test, un petit banc de pied, pour le salon de sa maison, en utilisant des morceaux de céramique beaucoup plus petits pour augmenter le niveau de détails du dessin.


Intéressant, non?

1 commentaire:

  1. Anonyme8:48 PM

    Bravo, pour l'idée et pour le résultat.

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.