mardi 13 janvier 2009

Cuisine Thai, en pratique!

Bon, je vais dire quelque chose de sacrilege: la cuisine thai est bonne... mais pour le moment, en mangeant dans des petits restos, la bouffe vietnamienne me manque beaucoup. Voila.
Ce qui n'enleve rien a la bouffe thai, qui est bonne... Et en fait, les Pad Thai de rue sont absolument delicieux... le reste est aleatoire en ce qui me concerne et j'ai de la difficulte a ingerer de la nourriture trop epicee... et qu'y a-t-il de pire que de payer un repas que l'on ne peut pas manger s'il est vraiment trop epice?
Question d'en savoir plus sur la preparation de la nourriture thai, nous avons donc pris un cours de cuisine, cet apres-midi. Hehehe.
A prendre avec un grain de sel (ou une goutte de sauce au poisson, selon votre humeur).
La chose etait amusante, nous avons cuisine 5 plats; dont une soupe (plutot epicee) aux crevettes, un curry vert (assez epice, mais ok), un poulet aux noix, des rouleaux de printemps (plus genre petits egg rolls, avec pate plutot que papier de riz, tres differents des rouleaux vietnamiens) et un pad thai...
Comme nous etions seulement deux inscrits au cours d'apres-midi, nous avons donc eu une sorte de cours prive, qui a commence au marche (photo ci-haut), ou nous avons appris comment reperer et acheter des bons legumes et fruits pour cuisiner du thai. (Je soupconne qu'il soit impossible de trouver ces fruits ou legumes frais a Montreal en mars prochain, mais l'ete?).
Chaque plat a ete prepare selon la meme methode: selection et preparation des ingredients (photo 2; en train de preparer la pate de curry pour notre curry vert a venir - pas de robots culinaires dans la cuisine traditionnelle thai de Chiang Mai).
Puis, l'etape de la cuisson, pratiquement toujours a l'aide d'un wok sur le feu (poele au gaz, merveilleux pour cuisiner - photo 3, ci-bas). Exception: la soupe, qui a ete preparee dans un chaudron plus conventionnel.
Parmi les ingredients-cles de la cuisine thai, on retrouve diverses sortes de petits piments (les plus petits sont tres tres forts), du lait de coconut, et une sorte de racine qui ressemble a du gingembre, mais qui est plus fort, plus brut, et que l'on ne mange pas (c'est un assaisonnement) et qui est tres epicee aussi... ah, aussi, du lemongrass (Daniel, a l'aide! Comment on appelle ca en francais?? J'ai aucune idee! :-)
La cuisine thai telle qu'elle nous a ete enseignee aujourd'hui se fait assez rapidement, en terme de cuisson; tout est cuit a feu relativement fort et pret en quelques minutes a peine.
Il va sans dire qu'apres avoir deguste nos 5 plats, l'apres-midi a ete nourrissant autant qu'instructif! :-)
Bon apetit!

2 commentaires:

  1. On est chanceux, on va pouvoir goûter ça à Montréal, si vous trouvez ce qu'il faut pour cuisiner. Ça va nous prendre des preuves de ces cours de cuisine Ah! Ah! Ah! Bisous et attention aux bronchites Gi

    RépondreSupprimer
  2. Mon père et moi, pour une recette, on a passé peut-être une semaine à chercher du lemongrass, pour finalement se rendre compte que c'était de la citronnelle. Depuis ce jour, je ne l'ai jamais oublié !

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.