mardi 1 mai 2007

Une ballade à Laval, en Métro

Je ne suis peut-être pas un geek d'autobus (bien que je lisais le petit feuillet d'info de Translink, la société de transport de Vancouver et disponible dans le Skytrain), mais j'ai un petit côté génie civil amateur et je m'intéresse à plusieurs aspects de la vie urbaine. Les lecteurs de ce blogue savent déjà que je m'intéresse au Métro de Montréal, par exemple, et que j'ai visité toutes ses stations.
Toutes? Depuis 3 jours déjà, trois stations résistaient encore à cette observation, puisque la STM a inauguré les stations Cartier, Concorde et Montmorency le 28 avril dernier et que j'avais été trop pris par Boréal 2007 et d'autres activités pour me rendre dans ces nouvelles stations.
En début de soirée d'hier, j'ai donc décidé de profiter de la TRAM-3 que m'a laissée mon amie Suzie et qui me donnait accès au stations de Laval jusqu'au 30 avril, pour faire une balade en métro dans le seul but de visiter les nouvelles stations. Je sais, je m'approche dangereusement du geek quand je voyage en métro sans destination autre que le métro lui-même... (mais comme certains le font avec le bus...)...
Voici donc une relation en photos de ce voyage en terres lavalloises, accompagnée de quelques commentaires.
--
Mon périple a débuté à la station Beaubien, près de chez moi, et j'ai pris une photo de son édicule (loin d'être un des plus beaux du réseau, on en conviendra), pour des fins de comparaison avec les nouvelles installations. Étonnamment, il semble plus beau sur cette photo que dans la réalité!

Une fois à l'intérieur du réseau, je n'ai pu que noter que la STM aura des milliers de panneaux de signalisation à changer au fil des prochaines semaines, puisqu'à Beaubien, par exemple, on mentionne toujours la direction Henri-Bourassa alors que je m'embarque en direction Montmorency. On note aussi que ça ne fera pas de tort de changer quelques signes...

J'ai décidé de faire tout le trajet jusqu'au terminus Montmorency, puis de revenir en visitant les nouvelles stations. Ainsi, une fois à Montmorency (déjà surnommée Momo par les habitués du secteur et du collège du même nom ;-), j'ai pu prendre cette photo du niveau des quais, en me tenant sur la passerelle qui relie les deux quais de la station. Je me permets de noter l'espace vaste. les hauts plafonds, ainsi que l'éclairage beaucoup plus présent (et puissant) que dans les stations plus anciennes.

Comme dans un billet précédent sur certaines stations de la même ligne orange, j'ai pris la peine d'observer quel genre d'oeuvres d'art la STM avait décidé d'installer pour décorer les nouvelles stations. Les trois grandes choses ailées et colorées qui surplombent les escaliers de Montmorency ne m'ont pas particulièrement convaincu, mais laissont la chance au coureur pour le moment, au moins, ce n'est pas désagréable au regard.

Dans la direction inverse, j'ai fait un arrêt à la station Concorde, qui est aussi une nouvelle station du train de banlieue. Ici, son édicule, qui incorpore un couloir-puit de lumière et le sigle du métro (la flèche bleue qui pointe vers le sous-sol, entourée d'un cercle) qui fait partie du vitrail de façade.
Les trois nouvelles stations partagent toutes certaines caractéristiques; elles n'ont qu'un accès aux quais et donc chacune un seul édicule, bien que les édicules en questions ont chacun quelques portes et couloir d'accès différents au niveau de la rue. Aussi, chaque édicule est entourré d'aménagement paysager, voire d'aires d'attentes, incluant quelques promenades en bois, comme ce petit parc urbain qui se trouve aux abords de la station Concorde. Notez que les panneaux de verre entourrant le parc servent également de puit de lumière pour la station.
J'ai déjà parlé de l'espace et des hauts plafonds, cette photo du niveau des quais et des guichets de la station Concorde démontre bien l'utilisation de la lumière extérieure dans la conception des stations (les reflets bleus sur la photo proviennent de la lumière des plaques de verres dans le parc de la photo précédente).

Il était impossible de résister à vous montrer les nouveaux signes de direction qui sont évidemment déjà présents dans les trois stations de Laval... en attendant de les retrouver dans les 28 autres stations de la ligne orange... Cette photo a été prise sur la passerelle de la station Concorde, passerelle qui constitue un autre élément commun aux trois stations, puisqu'elles ont un seul accès aux quais.

J'ai terminé mes visites avec la station Cartier, la plus proche de Montréal, et dont l'édicule est aussi entourré de son petit aménagement paysager... et d'une oeuvre d'art qui ne détonne pas dans le paysage, faute d'être réellement fascinante, et qui m'a au moins offert l'opportunité de réaliser cette photo au coucher du soleil.

Voilà, c'était mon côté geek de métro ;-) et mon grain de sel pour souligner ces nouvelles stations de métro, puisque le métro est un mode de transport que j'adore, et que j'ai utilisé dans une quinzaine de villes dans le monde. J'avais hâte que Montréal décide de poursuivre l'expansion de son réseau, c'est le signe d'une ville dynamique et tournée vers l'avenir.
[Suggestions d'expansion: Plus de stations à Longueuil, ligne bleue de Snowdown à Lachine, ligne orange de Côte Vertu à Momo en faisant une ligne circulaire, ligne bleue de St-Michel à Anjou.]

1 commentaire:

  1. Elles sont très belles tes photos. Ça donne envie de faire une petite tournée. J'aime particulièrement la dernière. En art visuel contemporain il ne faut pas chercher l'esthétisme, il faut essayer de comprendre le langage et de quelle façon elle s'inscrit dans le lieux.
    Tu sais quoi? Je viens de comprendre pourquoi je t'ai déjà croisé dans la 197 lololol

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.