vendredi 27 avril 2007

Boréal 2007 - Jour 1

Il est déjà tard, alors je serai bref, en revenant sur cette première demie-journée au Congrès Boréal.
Rien de totalement surprenant dans ce début de convention, sinon son ampleur; en plus du milieu SFFQ grandissant d'années en années, nous avons maintenant une impressionnante variété d'invités des États-Unis, de la Grande Bretagne et de la France (avec au moins un Belge)! La réunion à Concordia du colloque, de Boréal et de la Convention Nationale Française fait plaisir à voir.
Outre les fort agréables réunions et rencontres avec les copains et connaissances du milieu, j'ai pu assister à quelques événements, dont le plus fascinant pour l'instant demeure sans conteste le panel Slash-dot.com sur la fanfic et le slash. Et fascinant, le mot est faible, tellement l'univers que l'on nous a fait découvrir semble à la fois, puéril, délirant, ridicule, incroyable et absolument déjanté, sans parler de ce qu'il révèle sur ceux qui le pratique ou le lise... C'était à n'en pas douter un des must de cette journée, autant pour son aspect informatif que ludique. Et moi qui croyait que Hamlet traduit en Klingon était un comble de l'inutilité, je n'avais rien vu!
Ah, je ne voudrais pas passer sous silence la sortie tant attendue du roman Le Voleur des steppes de l'écrivain Joel Champetier, dont j'ai adoré tous les livres et qui est aussi un ami... et qui s'est justement costumé pour l'occasion.
Je termine donc sur cette image en revenant en direct demain avec d'autres commentaires. En attendant, cliquez ici pour un extrait de ce nouveau roman.

3 commentaires:

  1. Anonyme11:39 PM

    Futile et ridicule, Hugues? Ce sont les mots que je cherchais en découvrant, à peine revenu à ma chambre d'hôtel, que ma photo en costume est déjà sur l'Internet! Nous vivons vraiment une époque formidable!

    Joël Champetier

    RépondreSupprimer
  2. En fait, cher Joel, la publication de cette photo sans contexte et en elle-même aurait été futile, effectivement. Mais comme elle est un accompagnement amusant à l'annonce de la sortie de ton roman (événement loin d'être futile et ridicule, on en conviendra), elle n'est donc pas futile. Pour l'aspect ridicule, je suis certain qu'on a vu et fait bien pire!
    Eh oui, c'est une époque formidable, j'ai souvent cette réflexion en parcourant l'Internet.

    RépondreSupprimer
  3. Arff je peux toujours te trouver une cape des Chevaliers d'Émeraude :)

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.