jeudi 24 mai 2007

En attendant Cate Blanchett et Brad Pitt...

Ce n'est pas tous les jours que vous pouvez simplement rencontrer Brad Pitt ou Cate Blanchett en vous rendant au travail...
Rassurez-vous, je ne les ai pas plus rencontré que vous.
Mais j'aurais semble-t-il pu tomber sur Cate ce matin, puisqu'en tournant le coin St-Sulpice et St-Paul, voici ce que j'ai aperçu:

En trois secondes, je me suis retrouvé à Paris dans les années 40-50!

Je dis souvent que c'est pour ça que j'aime bien la ville. Vous ne savez jamais sur quoi vous allez tomber en vous baladant dans les rues.
Vous aurez compris qu'il s'agit d'un tournage, celui du film The Curious Case of Benjamin Button, pour être précis.
Le rôle de Benjamin est tenu par Brad Pitt, mais l'acteur ne doit arriver à Montréal que dans quelques jours, et c'est pourquoi je ne suis pas tombé dessus ce matin :)
J'ai tout de même pris une autre photo, avant d'entrer dans l'édifice Remstar, où je suis maintenant prisonnier de la production (nous ne sommes pas autorisés à circuler pendant qu'ils tournent dans la rue, évidemment)...

Notez les deux dames d'âge mûr à l'arrière-plan... Des figurantes (je les ai entendu parler français avec un accent québécois, hehe), tout comme les personnages qui se trouvent sur la première photo.

Bon, je vous laisse, je vais tenter de sneaker vers une fenêtre pour assister au tournage de certaines scènes. (Tiens, je me demande si Daniel Roby, réalisateur de La Peau Blanche, qui a ses bureaux quelques étages plus haut dans l'édifice Remstar, assiste à cette scène aujourd'hui).

[Et si jamais je vois Brad, je lui dirai que je préfère Jennifer Anniston à Angelina Jolie, hehehe].

5 commentaires:

  1. Daniel Sernine8:08 PM

    Hum, «Paris» avec des Pontiac? Il y a un directeur artistique qui devrait relire ses notes... :o)

    RépondreSupprimer
  2. Haha, oui... mais au moins, les plaques d'immatriculation sont correctes.
    HM

    RépondreSupprimer
  3. Le directeur artistique te dirait peut-être:
    «Et puis va donc essayer de trouver des peugeots des années 40-50 à Montréal, toi!»
    ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Daniel9:37 AM

    En tout cas, il y a un collectionneur de voitures anciennes près de mon bureau, et l'an dernier (ou voilà deux ans?) il avait une vieille Citroen noire d'avant la guerre...

    RépondreSupprimer
  5. je viens de decouvrir ton blog, je vais y retourner souvent !

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.