jeudi 4 janvier 2007

Por otra vez en el mundo Maya

Quelle journee bien remplie!
J'ai debute ma journee tres tot pour pouvoir faire la route de Campeche a Edzna de bonne heure ce matin. Je me suis donc presente pres du mercado, ou, parait-il, il y a des combis qui font le trajet plus rapidement que les bus, et pour pas plus cher. Apres un peu de tataouinage autour des stands du mercado, j'ai fini par trouver les combis et ai appris que le premier partait seulement a 10h pour Edzna. J'ai donc tue le temps en visitant les murailles et tourelles des ancienes fortifications de Campeche. Fortifications? Ben oui, figurez-vous... Le vieux-Campeche, le centro historico, etait il y a des siecles, fortifie. Il reste aujourd'hui quelques segments des remparts et toutes les tourelles - un bien bel attrait a visiter. Ah, oui, si Campeche etait fortifie, c'etait pour proteger la cite des attaques de pitates! Le centro est situe a environ 200m de la mer (Golfe du Mexique/acces a la mer des Caraibes) et la ville etait donc une cible parfaite pour les pirates (des Caraibes, hehehe)... et elle fut donc fortifiee.
Apres avoir profite de cette visite imprevue, j'ai pris mon combi, qui est une sorte de taxi collectivo, dans une mini-van qui pourrait transporter 12 persones normalement. Dans la plus pure tradition latino, nous avons donc fait la route a 20 personnes (moins tassees que la route Coban-Lanquin il y a un an et demi, remarquez) et 20 pesos et 40 minutes plus tard, je debarquais a Edzna.

Edzna est une ancienne cite Maya, qui a vu le jour pendant la periode classique et a prospere jusqu'a l'epoque post-classique, sans rellement subir l'influence Toltec ni la presence Azteque par la suite, ayant ete abandonnee.
Edzna, par son envergure et l'ambition de ses habitants d'il y a mille ans et quelque rappelle beaucoup Copan, au Honduras. Bien plus sobre que Tikal, comme site, mais beaucoup de choses a voir, un jeu de balle bien conserve, une imposante pyramide/edifice de cinq etages absolument etonnante, et la permission de grimper sur a peu pres toutes ces structures. Le site n'etant pas totalement perdu dans la jungle, mais plutot entourre d'une basse selva, n'est pas sans rappeler Copan egalement.
mais ce qui etonne le plus a Edzna, ce ne sont pas tant les grnades structures (pour le voyageur qui n'en est pas a son premier site Maya), mais le degre de conservation de certains elements: les representations en stuc (pour l'epoque) du Dieu soleil sont non seulement superbement conservee, mais memes certaines couleurs sont encore visibles malgre plus d'un millenaire ecoule depuis leur realisation! Les rouges, et tons de bleus et noir sont encore facile a distinguer et fait de la plus ancienne partie du site de Edzna une petite merveille pour les yeux.
J'ai aussi beaucoup apprecie la tranquilite du site. Mille fois moins connu que d'autres sites Mayas comme Chichen Itza, je n'y ai rencontre au total pendant les 3h que j'y ai passe, qu;une poignee de visiteurs - dont seulement 2 touristes etrangers. Edzna demeure un beau site peu frequente autrement que par des touristes locaux de Campeche qui y viennent en famille.
Une fois ma tournee effectuee, j'ai dit au-revoir a ce retour en monde Maya pour moi - apres plus d'un an et demi depuis ma derniere visite - et j'ai rattrape un combis pour Campeche.

Arrive a Campeche, je suis descendu au terminus de bus pour voir s'il y avait des bus pour Ticul demain, puisque ce serait un arret interessant pour aller visiter le site historique de Uxmal. Pas de chance, il y a deux terminus et le mien ne dessert pas Ticul (prononcer Ticoul, hum). Apres avoir emprunter un bus urbano (4 pesos = 40 cents), je suis donc revenu vers le mercado pour chercher l'autre teminus de bus. Recherches vaines. J'ai demande a une gentille jeune femme, qui m'a montre la route, tout droit devant moi. 2 blocs plus loin, pour me rassurer, j'ai redemande mon chemin a un gentil monsieur qui m'a dit de retourner sur mes pas environ 6 blocs. Hum... Me fiant un peu a lui, mais pas totalement, j'ai donc fait 1 bloc en revenant sur mes pas puis me suis reinforme (heureusement que je parle espagnol!) et on m'a confirmer de continuer, que j'etais a 4 blocs environ. 4 blocs plus tard, rien en vue qui ressemble a un terminus (et j'ai deja vu bien des terminus latinos qui ne ressemblent pas a des terminus!) alors je m'informe (!) et on me dit de poursuivre, que je suis a environ 4 blocs (!"#$%&/). Finalement, 6 blocs plus loin (bordel, montrez-leur a calculer, quelqu'un! :-))), j'atteind le terminus. J'ai donc mon billet pour Santa Elena pour 9h15 demain matin (puis, je prendrai un combis pour joindre Ticul, y parait que c'est facile a trouver - ben oui).

De retour en ville, j'ai consacre le reste de mon apres-midi et le debut de ma soiree a la visite de Campeche: eglises, cathedrale, marche, et malecon. le malecon est une promenade de plusieurs km qui borde la mer et qui est amenage de maniere splendide. Quand au marche, c'est votre typique marche latino avec autant de camelotte imaginable melange aux kiosques de fruits, legumes, DVD pirates, pain, dinosaures en caoutchouc, CD pirates, montres, bijoux, cellulaires, souliers, vetements, allouette! Qui a besoin d'un Walmart avec autant de cochonneries a vendre a bas prix dans un seul lieu? Evidemment, le truc c'est de s'y retrouver! :-)
J'ai pris bien des photos, et je voulais vous en montrer quelques-unes, mais le meilleur cafe internet en ville n'a pas de prises USB pour que je puisse y importer les images et vous les montrer. Ca devra attendre Merida dans quelques jours avec un peu de chance. Si tout va bien, je serai donc a Ticul demain soir, mais je n'ai aucune idee si j'y trouverai un cafe internet avec une connexion un tant soit peu rapide, une necessite pour bloguer en ligne comme je le fait.

2 commentaires:

  1. Salut!
    J'ai quelques questions à te poser pour campeche - edzna..
    La plus importante:
    Où as tu trouvé la combi pour aller aux pyramides?
    j'ai prévu de faire un tour au mexique en aout, j'ai encore le temps mais j'aimerais bien savoir tout ça en avance!
    Merci beaucoup d'avance!
    Ton blog est très bien fait! je vais continuer à tout lire pour voir si je trouve d'autres bonnes infos pour mon voyage! :)

    besitos
    Aurélie

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Aurelie,
    J'avais pris un combi sur l'avenida Republika, juste en face du petit parc qu'il y a - du côté opposé au Mercado... Si tu as de la difficulté à trouver, va au mercado, et le long du parc, demande el Combi por Edzna, tout le monde t'indiquera de quel combi il s'agit.
    Bon voyage! La province de Campeche est superbe!
    Hugo

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.