vendredi 5 janvier 2007

Anecdotes de Ticul

Ah, une fin de journee et debut de soiree a Ticul... quelques anecdotes, puisque je suis ici et ne prevois pas revenir dans les semaines ou mois a venir :-)

Le transport le plus populaire en ville est le velo-taxi, ou le conducteur-pedaleur est assis derriere les passagers, qui prennent place sur un banc devant. Le taxi a trois roues, dont deux avant, qui encadrent le banc, et une arriere. Tres sympathique, et fort utile a en juger par le nombre tres grands de Ticulois qui l'utilisent pour tout et rien. le velo-taxi est visiblement egalement utilise pour le transport de marchandises diverses.

Juste a cote du cyber-cafe ou je me trouve presentement, il y a le microscopique terrain du voisin, ou deux dindes picorent sans gene (et je parle de l'animal, bien sur). Surrealiste et tellement latino en meme temps.

Au Zocalo en fin d'apres-midi, parmi les nombreuses tounes latinos endiablees typiques de la region, et qui joue a tue-tete (les latinos ne connaissent qu'un niveau de volume et c'est dans le tapis!), j'ai pu entendre la douce voix de James Blunt chantant You're beautiful... a tue-tete!

Il y a un cinema a Ticul!! Eh oui... El Cine ne presente malheureusement des films qu'une fois la semaine (le samedi, qui est demain, je vais rater ca, zut alors). Ce soir, il y avait dans la salle une sorte de bingo... et quel est le film de demain? Nacho Libre (I kid you not), avec une grande notice sur l'affiche qui dit "entierement tourne au mexique". Joel Champetier sera amuse de cette coincidence, j'en suis certain, surtout qu'elle m'apparait dans la ville mexicaine sur le dos de laquelle Daniel Sernine a fait de l'humour... (Ticul, sur le dos, ok, ok...).

Le nom de la ville porte evidemment a imaginer de nombreux jeux de mots amusants pour le quebecois de souche (et non de couche, hehe)... Mais voir la note suivante sur un panneau municipal n'a pu que me faire sourire, evidemment: "Ticul, le meilleur endroit ou vivre". Avouez.

Voila, en direct de Ticul (je ne peux plus m'arreter), c'etait Hugo le vagabond...
Tous ces souries donnent soif... Una cerveza, algun?
Buenas noches a todos...

2 commentaires:

  1. Daniel Sernine11:08 PM

    Rien à voir avec Ticul ou Ticun, Hugues, mais au cas où personne de la Colombie-Britannique ne te l'aurait dit, à Vancouver une partie du toit du stade BC Place s'est effondré (déchiré serait plus juste) sous le poids de la neige mouillée.
    Comme quoi il n'y a pas des ti-counes seulement parmi les ingénieurs québécois... :O)

    RépondreSupprimer
  2. Merci Daniel pour cette information...
    A la defense des ingenieurs de Vancouver, disons que lors de la conception deu stadium de BC Place, ils ne devaient pas s'imaginer qu'il ferait tempete regulierement a Vancouver! Je rappelle que lors de la tempete de neige dont j'ai ete temoin en 2003, certains amis de 20-22 ans n'avaient jamais vus de tempete de neige dans la ville de Vancouver de leur vie... Pourtant, depuis ce temps, il y en a au moins une a chaque annee (plus d'une deja cette annee)... Evidemment, ils auraient du penser a ca, Vancouver n'est pas Cancun apres tout...
    Ceci dit, tiens, ca me fait penser a une affiche que j'ai vu tout a l'heure dans un resto de Merida. Les instructions en cas d'ouragan et de seisme sont en plus gros caracteres que celles en cas d'incendie...

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.