lundi 2 mars 2009

Rama IX (Le Roi)

Je n'y ai fait que quelques allusions lors de mon passage en Thailande en janvier dernier, mais s'il y a un aspect culturel qui distingue la Thailande du reste du monde, c'est bien l'incroyable relation que les Thais entretiennent avec leur Roi (et l'image de Celui-ci).
Le Roi de Thailande, Bhumibol Adulyadej, est né en 1927 à... Cambridge, Massachusetts, aux États-Unis! C'est que l'héritier du trône est né alors que ses parents étudiaient à Harvard.
Il est monté sur le trône à l'âge de 18 ans, et est actuellement le monarque vivant au plus long règne au monde. Rama IX (son titre officiel) n'est pas seulement aimé en Thailande; Il est littéralement adoré. On retrouve des photos du Roi partout au pays, dans tous les lieux publics; on Lui porte hommage partout dans les villes comme les campagnes.
Ce qui étonne également, c'est que le Roi est âgé de 81 ans, mais que la plupart des portrait de Sa Majesté que l'on aperçoit au pays le montrent jeune (généralement des photos prises alors qu'Il avait entre 30 et 45 ans). Quelques portraits Le montrent plus âgé, mais il est rare de trouver une image vraiment récente et publique du Roi. On a l'impression que le Roi est en fait, encore dans la force de l'âge.
Le Roi est d'abord vénéré comme chef d'état (même s'Il n'a pas de pouvoirs directs, la Thailande étant une monarchie constitutionnelle, on semble à l'écoute de ses conseils et demandes, comme celle qu'Il a récemment faite au nouveau premier ministre de ramener la paix sociale après les événements de l'automne 2008 qui ont vu le premier ministre précédent s'exiler du pays).
Mais là où Rama IX attire l'adoration, c'est qu'Il s'est personnellement impliqué dans de grands dossiers en Thailande; reforestation, préservation de la faune et de la flore, il est aussi un peintre et compositeur reconnu pour son talent. Le 14 janvier dernier, Il a reçu le Global Leader Award (de la World Intellectual Property Organization) pour sa contribution exceptionnelle à la promotion de la propriété intellectuelle. Photographe de renom, Bhumibol détient aussi une vingtaine de brevets pour diverses inventions de Son cru, dont certaines sont utilisées pour combattre la sécheresse dans divers secteurs du pays (un aérateur d'eau et une technologie de pluie artificielle sont parmi les plus célèbres).
Dans les cinémas de Thailande, avant le film, on passe un court-métrage montrant des Thais dans le besoin, s'entraidant, allant au bout d'eux-mêmes, sous des portraits du Roi, ou inspirés par Ses actions.
Partout en Thailande, le respect de l'image du Roi est une question sérieuse. Il ne faut sous aucun prétexte manquer de respect au Roi; donc respecter les billets de banque ou les timbres portant Son portrait, et ne jamais se placer au-dessus d'un portrait du Roi (heureusement placés en hauteur, généralement!)...
Et des portraits du Roi, on en retrouve par milliers, partout au pays. Voici quelques photos qui en font la preuve.

Une rue achalandée de Bangkok, avec un terre-plein et son typique portrait du Roi. Notez le jeune âge du Roi sur cette image.

Sur les marches de ce centre commercial (dans le quartier Silom de Bangkok), on aperçoit le portrait du Roi à gauche... et trois autres portrait de Sa Majesté dans les fenêtres du restaurant McDonald's, immédiatement à droite. Notez aussi que comme sur la photo précédente, le portrait est encadré de moult décorations.

Face à la mer, au bout d'un quai sur la plage de l'île de Ko Samet, un Bhumibol jeune vous accueille entre kayaks et jouets pneumatiques.

Le portrait que l'on voit dans le haut de cette photo est une grande reproduction noir et blanc du visage du Roi, placé dans le haut d'une grande fenêtre de l'autobus qui fait la liaison Aranyaprathet-Bangkok. Tous les autobus que j'ai emprunté en Thailande, sans exception, avaient un ou plusieurs portraits du Roi à bord.
--
Vous aurez donc compris que l'aspect le plus spectaculaire (et parfois dépaysant) de la culture Thai est certainement leur adoration du Roi. Il était donc essentiel que je revienne sur ce sujet en terminant la relation de ce voyage.

2 commentaires:

  1. Istvan5:09 PM

    Est-ce pour respect pour lui que tu utilises (je dirais plutôt abuses de la majuscule (mais je suis républicain et anti-monarchiste)) quand tu parles du roi ou de ses actions?

    La probabilité d'erreurs me semble assez mince... :))

    RépondreSupprimer
  2. En fait, c'était plus par respect pour le respect que les Thais Lui porte :-).
    Mais aussi pour souligner doublement le sérieux de la monarchie en Thailande.

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.