mercredi 4 mars 2009

Le métro de Bangkok

Sans vouloir faire de ce blogue un site documentaire sur les métros du monde, je dois dire que pour moi, il est toujours intéressant de visiter les métros dans les villes où je passe - et il est souvent très utile d'utiliser ces réseaux, et de voir comment ils font les choses.
Je disais justement à mon ami Daniel hier soir, que je faisais la même chose avec les cinémas et les Starbucks. (Incidemment, je suis allé voir un film à l'AMC avec Daniel et je n'ai pas été dépaysé puisqu'il y avait un groupe de spectateurs à l'arrière qui ont rigolé et parlé tout le long du film (un drame); on se serait cru en Malaysie!).
Trêve de digression, et parlons du métro de Bangkok. Car ce système de transport en commun de la capitale Thai mérite bien qu'on en parle, puisqu'il est plutôt original.
L'ensemble du réseau de "métro" est constitué de 4 lignes, qui se partagent trois types de transports. Le MRT (Mass Rapid Transit) est un métro moderne qui se déplace sur une ligne souterraine desservant 18 stations. Le BTS (Bangkok Transit System) comporte deux lignes de skytrain (métro sur-élevé) couvrant 23 stations. Quatre stations permettent les correspondances entre les lignes de BTS et MRT. Jusque-là, rien de bien exceptionnel - même si ce métro est d'une agréable efficacité. Là où ça devient intéressant, c'est quand on ajoute à cet ensemble la ligne de métro fluvial Chao Phraya desservant une trentaine de stations, dont Sathorn, qui permet une correspondance avec le BTS. Au lieu des wagons traditionnels, la ligne fluviale est opérée par des bateaux rapides, qui portent les passagers d'une station à l'autre, les stations étant des quais le long de la rivière qui traverse Bangkok.
Pour un amateur de métro comme moi, Bangkok offre non seulement un réseau élaboré et efficient, mais original et intéressant pour explorer la ville. En effet, entre la ligne fluviale et les deux lignes de skytrain, le visiteur pourrait passer une demie-journée à se balader en métro simplement pour voir la ville, les édifices, les parcs, sans avoir à sortir du réseau.
Voici quelques photos prises lors de mes nombreux trajets dans le très utile métro de Bangkok.

Les stations du BTS sont constituées d'un quai central, avec les rails de part et d'autre de la plate-forme. L'avantage du skytrain est de permettre de profiter du paysage et du plein air urbains.

Une vue de la station Chong Nonsi et les rails sur-élevés de la ligne Silom, vus du train lui-même, entre cette station et Surasak. On voit également sur cette photo un exemple de design original qui s'exprime autant dans l'architecture que le reste.

Une carte de la ligne fluviale, à la station Phra Arthit, près de Khaosan Road. Notez les 4 codes de couleur à droite; c'est qu'il y a quatre types de bateau desservant la même ligne; certains étant des express qui ne s'arrêtent pas nécessairement à toutes les stations.

Même station, Suze et quelques passagers attendent le prochain bateau sur la plate-forme flottante prévue à cet effet. J'en profite pour mentionner que les 4 lignes du réseau sont très bien intégrées, avec des stations de correspondance et des couloirs et passerelles permettant de passer d'un mode de transport à l'autre sans problèmes ou confusion.

Les stations du MRT sont récentes, modernes et très nettes. Peu d'art dans les stations, décorées sobrement et comme elles sont toutes similaires en terme de design, la ligne manque un peu de personnalité. [Station Silom]. Pour l'anecdote, notez que les escaliers mobiles sont d'une rapidité étonnante! Aussi, les couloirs sont vastes et permettent une fluidité de circulation des passagers qui ferait honte aux plus vieux métros comme Paris, New York ou Montréal.

Dans le métro, les tarifs enfants et jeunes sont réglementés par la grandeur du passager; Suze, bien trop grande pour avoir un tarif préférentiel, pose devant le gabarit de tarification réduite.

Dans le MRT [station Sukhumvit] comme le BTS, on peut facilement se procurer des tickets magnétiques dans les machines. J'évite d'utiliser le terme "billet", puisque dans le cas du MRT, on achète en fait une pastille magnétique.

Ici, dans une station de skytrain, on voit bien que la publicité est très présente dans le métro de Bangkok. Au-dessus des quais, mais aussi sur les wagons - c'est le cas de cette photo, au cas où vous n'auriez pas remarqué ou pris les wagons pour un mur... Les trains sont aussi équipés d'écrans plats qui diffusent certaines informations entrecoupées de publicités.

Suzie me sert encore d'alibi pour prendre une photo à l'intérieur du métro-même sans avoir l'air trop freak :-). Ne serait-ce que pour illustrer le modernisme des wagons et les nombreux points d'appui pour les passagers qui restent debout (tiens, on voit même un des écrans dont je parlais plus haut). On note aussi qu'étant sur-élevé, le BTS permet de voyager dans des wagons très bien éclairés.

Votre serviteur, sur le skywalk, une passerelle au-dessus des rues du centre-ville (et sous le skytrain), qui relie divers centres commerciaux, édifices à bureaux et stations de BTS. Les montréalais reconnaîtront l'équivalent aérien du Montréal souterrain; les piétons peuvent se déplacer sans les inconvénient des rues et trottoirs avec le trafic routier.

Siam Square, au-dessus des rues (terrasse faisant partie du réseau de skywalk) célébrations du nouvel an chinois avec skytrain circulant en arrière-plan et le niveau de la rue en contre-bas.

Si vous n'empruntez pas le BTS (dont on voit la structure au-dessus du trafic) et que vous insistez pour conduire une voiture, la ville de Bangkok a installé divers panneaux informatifs sur l'état du trafic routier, avec un code de couleur sur les rues à éviter ou emprunter.
--

1 commentaire:

  1. Annie Czevek11:25 AM

    Merci pour ce blog. Mon fils de 7 ans capote sur les métros... Il n'a vu que celui de Montréal, Baltimore et New York. Ce soir je vais lui montrer ce blog et il va rêver en couleur! ;-)

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.