mercredi 22 septembre 2010

Hassan II et les mosquées du Maroc: Un album

La mosquée Hassan II de Casablanca est considérée comme un chef d'oeuvre d'architecture musulmane. C'est certainement un édifice splendide et également impressionnant. Avec son minaret haut de 200 mètres, la mosquée serait l'édifice religieux le plus haut du monde. Sa capacité d'accueillir plus de 100000 fidèles ferait de Hassan II la plus grande mosquée du monde après celle de La Mecque. La direction de la ville sainte est d'ailleurs indiquée par un rayon laser d'une portée de 30 km projeté du haut du minaret.
Avec une telle ampleur, on peut apercevoir le minaret de cette mosquée d'un peu partout en ville. Comme une mosquée est plus qu'une simple salle de prière, l'édifice renferme aussi un hammam, une salle d'ablutions, une medersa et une bibliothèque.
Comme son nom l'indique, la mosquée a été érigée sous le règne de Hassan II (le père et prédécesseur du roi actuel). Enfin, sa plus grande particularité est peut-être le fait d'avoir été en grande partie construite sur l'eau.
Ce fait rend le site un peu plus difficile d'accès, puisque la mosquée de Casa est donc située sur l'océan Atlantique plutôt qu'en pleine ville. Néanmoins, pour les chanceux qui peuvent la visiter, on dit que l'océan est visible par le plancher vitré de la salle de prière, et que le ciel est visible par le plafond vitré également.
Son minaret en fait également l'édifice le plus haut du Maroc.
Comme j'ai eu le malheur de ne passer qu'un après-midi à Casa en fin de voyage avec l'intention de visiter la mosquée, mais que celle-ci était fermée aux visiteurs pendant les après-midi du Ramadan, j'ai du me contenter de la visite de la cour.
Comme les non musulmans ne peuvent pas entrer dans les mosquées du Maroc, je ne peux pas faire de comparaison entre Hassan II et les autres mosquées vues pendant ce séjour. Côté architecture extérieure, il est vrai que la mosquée Hassan II est difficile à battre: l'ensemble est d'une très grande beauté, d'une grande harmonie et respire le calme. Sa situation géographique - sur un promontoire dominant la mer, en fait un lieu agréable à visiter en plus de pouvoir avoir une vue d'ensemble de l'édifice, ce qui est parfois difficile avec les mosquées situées dans les villes - voire même impossible dans certaines medinas.
--
Autres photos de la mosquée Hassan II et des autres mosquées du Maroc:


Dans la cour.


Suze pose devant le minaret.


J'ai pu capter cette image de l'intérieur de la mosquée, en allant m'informer sur les horaires de visites spéciaux pour le Ramadan.


À mon tour de poser, devant une des fontaines de la cour.


Ma première mosquée marocaine, aux abords du Grand Socco près de la medina de Tanger.


La Grande mosquée de Meknès.


La mosquée Koutoubia de Marrakech, de nuit.


La Grande mosquée de Tanger Ville Nouvelle.


Vue aérienne de la mosquée et du mausolée à Moulay Idriss dans la ville du même nom.
--

6 commentaires:

  1. Istvan8:16 PM

    Wow! C'est un équivalent marocain à la Heineken Experience faire des milliers de km et se retrouver devant une porte fermée :))

    Bizarrement pour une mosquée "moderne" (une vingtaine d'années) elle ne semble ni moins jeune, ni plus vieille que les autres mosquées que j'ai vu sur ton "bloye"... et c'est encore plus frappant avec les églises post-Vatican 2 que j'ai vu au Québec et ailleurs dans le monde (particulièrement laide). Au moins les Musulmans ont le mérite de bien conserver religieusement leur art religieux :))

    RépondreSupprimer
  2. Daniel Sernine11:17 AM

    En parallèle avec la lecture de ton blogue, j'ai ouvert une fenêtre sur Google Satellite, que j'avais pointé vers «mosquée Hassan 2, Casablanca, Maroc».
    Un seul mot: wow!
    On voit parfaitement le gigaret (très grand minaret), survolé presque à midi (un jour ensoleillé!), on distingue nettement les motifs de l'esplanade et de la cour, les fontaines, etc.
    On voit le boulevard urbain qui plonge sous terre pour traverser l'esplanade. Notez le parc circulaire et celui en ovale, de part et d'autre, chacun offrant une ouverture circulaire sur les voies souterraines.
    Je dois dire que la photo satellite, à ce degré de précision, est une des rares percées technologiques qui m'enthousiasment sans réserve.

    RépondreSupprimer
  3. Istvan,
    Tu as raison sur l'art religieux... les musulmans semblent encore faire du "beau"...
    --
    Mon "bloye"? Coup donc, le Royaume du Saguenay commence à avoir une mauvaise influence sur ton accent :-)
    --

    Daniel,
    Tu as raison, les détails sont incroyable et l'effet est saisissant!
    --

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir.
    Au Maroc, l'interdiction faite aux non musulmans de visiter les mosquées remonte à Lyautey , qui lui même dans un souci de ne pas heurter la sensibilité musulmane, a instauré cette interdiction dans un contexte de tension extrême: instauration du protectorat avec tout ce que cela engendre comme rancoeur et déchirement identitaire.Cette interdiction est restée.Il faut savoir que même pour un musulman , il est interdit d'entrer dans une mosquée si on n' a pas fait l'ablution rituelle ou grande ablution. En outre , les prières quotidiennes sont organisés de façon régulière 5 fois par jour .Il va sans dire que ça n'aide pas beaucoup à la dévotion et à la concentration ,si on voit des gens déambuler dans la mosquée, alors que des croyants font la prière en groupe. Personnellement, je ne suis pas contre que des non musulmans puissent visiter certaines parties de certaines mosquées.
    dr Kais GHOMRI(Fès)Maroc
    kaghom@hotmail.com

    RépondreSupprimer
  5. K.GHOMRI1:27 PM

    Bonsoir.
    Au Maroc, l'interdiction faite aux non musulmans de visiter les mosquées remonte à Lyautey , qui lui même dans un souci de ne pas heurter la sensibilité musulmane, a instauré cette interdiction dans un contexte de tension extrême: instauration du protectorat avec tout ce que cela engendre comme rancoeur et déchirement identitaire.Cette interdiction est restée.Il faut savoir que même pour un musulman , il est interdit d'entrer dans une mosquée si on n' a pas fait l'ablution rituelle ou grande ablution. En outre , les prières quotidiennes sont organisés de façon régulière 5 fois par jour .Il va sans dire que ça n'aide pas beaucoup à la dévotion et à la concentration ,si on voit des gens déambuler dans la mosquée, alors que des croyants font la prière en groupe. Personnellement, je ne suis pas contre que des non musulmans puissent visiter certaines parties de certaines mosquées.
    dr Kais GHOMRI(Fès)Maroc
    kaghom@hotmail.com

    RépondreSupprimer
  6. Cher Kais,
    Merci de ce commentaire éclairant sur l'historique de l'interdiction de visite des mosquées marocaines par les non-musulmans. Vous aurez compris que mon commentaire ne critiquait pas cette décision bien compréhensible pour les raisons que vous évoquez. Étant un amateur d'architecture, je regrette de ne pas avoir pu profiter de la beauté de ces édifices, mais je comprends bien ces restrictions. Si une mosquée comme Hassan II à Casa devient un Disneyland pour touristes, elle en perdrait certainement sa fonction première... et son âme.
    Hugues

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.