mardi 2 février 2016

Le mystérieux aqueduc des platanes

Il m'est arrivé quelque chose d'étrangement amusant hier. Au retour de Jouques, en autobus entre Venelles et Aix-en-Provence, j'aperçois cette structure le long de la route. En un instant, malgré que je me tortille le cou pour en voir plus, la scène est derrière moi.


Clairement, on dirait un aqueduc ancien (on note l'aspect plus foncé du segment où l'eau coule habituellement dans ces structures, donc on l'a rempli à une période ultérieure à la construction de l'aqueduc?). Mais pas assez ancien pour être romain (la brique a l'air pas mal plus récente que l'époque romaine)...
--
Passé ce moment, je m'empresse de consulter le plan du trajet de bus et je note mentalement le nom du prochain arrêt de l'autobus: les Platanes.
De retour à Aix, je cherche l'arrêt sur une carte de la ville élargie, et trouve, à l'arrêt suivant le nom: Arcades-Platanes.
Ce matin, je reprends donc un bus vers ces Arcades-Platanes, certain que ma structure s'y trouve.


Et, effectivement, je retrouve assez facilement l'endroit, et la structure s'allonge à l'horizon, malheureusement bloqué par les champs, et inaccessibles à cause de clôtures.


Le meilleur de l'histoire, c'est que l'affaire se poursuit de l'autre côté de la route!


Et sur une certaine distance également. En fait, je n'ai pu voir le bout de cet aqueduc.


De retour du côté qui avait originalement capté mon attention, j'ai emprunté une petite route secondaire, puis réussi à piquer à travers champs pour voir mon aqueduc adopter une longue courbe qui elle aussi, continue à perte de vue.
--
Et cette histoire se termine un peu en queue de poisson, puisque je n'ai aucune information sur l'aqueduc en question. J'ai fait quelques recherches localement, toutefois. On parle ici d'une possible déviation d'un segment originalement part de l'aqueduc de la Traconnade (dont j'ai vu les derniers vestiges romains à Meyrargues récemment).
Certains sites parlent également de vestiges d'un mur de l'aqueduc romain près du quartier des Platanes, mais on s'entend que la structure que l'on voit ici est bien plus imposante que quelques vestiges épars, et bien plus récente.
J'ai donc imaginé qu'il s'agissait d'un aqueduc plus moderne, probablement trop quelconque pour que les autorités locales ne prennent la peine de l'identifier pour les étrangers.
L'aqueduc des Calèches passerait non loin de là, mai je n'ai pas été en mesure de trouver facilement son trajet exact et il est surtout célèbre pour la section de son pont et donc, les photos que l'on trouve sur le web ne sont pas celles de ma structure, si c'est bien du même aqueduc dont nous parlons. Et il faut comprendre de ma photo #3 que mon aqueduc, coupé en deux par la route et cimenté, n'est clairement plus en fonction, peu importe l'époque de sa construction...
Mystère, mystère... À suivre, peut-être...
--

1 commentaire:

  1. Ma grand mère habite juste à côté de cet aqueduc et je me suis toujours demandé ce que c'était. Je lui ai demandé et elle m'à répondun qu'il s'agissait d'un vieil aqueduc n'ayant pas de nom, abreuvant la ville de Marseille. Je n'ai par contre aucune idée de où il démarre. Mais bon, comme quoi vous n'étiez pas prêt d'arriver au bout ;) . Il aurait été créé et utilisé durant la première moitié du XIXe siècle.
    Ces sources ne sont pas très fiables mais ce sont sûrement les seules d'internet vu que je n'ai absolument rien trouvé d'autre dans mes recherches.

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.