mardi 22 janvier 2013

Wallsend

Wallsend est un des arrondissements non loin du centre-ville de Newcastle-Upon-Tyne, dans le nord de l'Angleterre, un endroit où je veux me rendre depuis de nombreuses années.


Wallsend, aujourd'hui, est encore un quartier modeste, avec quelques rues commerciales et les maisons victoriennes en rangées dans ses rues résidentielles.


L'église St-Luc-Évangéliste, sur Station Road, se trouve non loin de l'ancienne gare de Wallsend, aujourd'hui une station de métro de Newcastle-Upon-Tyne, une station où on peut voir les inscriptions apparaître à la fois en anglais... et en latin...


C'est que Wallsend s'est développé autour de l'ancien fort romain de Segedunum, à l'époque où Newcastle n'était encore que la petite cité romaine de Pons Aelius.


Il ne reste plus grand chose du fort de Segedunum sinon quelques ruines de fondations (et ici aussi un puits, ajouté quelques siècle plus tard), et en plus, lors de mon passage à Wallsend, il neigeait abondamment, et je n'ai donc pu voir que les ruines recouvertes d'un manteau blanc (et avec le froid, on pense surtout à dire qu'ils sont fous ces romains de s'être installés là!).


Si les romains avaient bâti un fort à Segedunum, près de l'embouchure de la rivière sur la mer du nord, c'est que ce fort gardait le début d'un mur qui marquait alors la frontière de l'empire romain lui-même; le célèbre Mur d'Hadrien, ainsi nommé car il a été érigé en l'an 122, sous le règne de cet empereur romain (né à Italica, pour ma petite histoire personnelle). Aujourd'hui, il reste ceci (photo ci-haut) du mur original à Wallsend, quartier qui, vous l'aurez maintenant deviné, a été baptisé justement à cause qu'il se situe à la fin du Mur d'Hadrien, qui faisait 84 miles et traversait entièrement l'Angleterre de l'est à l'ouest.


Sinon, on peut quand même voir les fondations du mur original, dont plusieurs segments sont encore visibles un peu partout dans le nord de l'Angleterre entre Newcastle-Upon-Tyne et Carlisle (mais dont une grande partie des forteresse et des sentiers sont fermés l'hiver, sinon difficilement accessibles).
--
Depuis le temps que je visite des sites romains, et que je m'intéresse à cette période de l'histoire, voir une partie du Mur d'Hadrien, et mettre les pieds à Wallsend, constituait une sorte de pèlerinage personnel pour l'amateur que je suis...
Mais Wallsend avait aussi un petit plus, provenant d'un autre détail historico-culturel.


Car c'est dans cette petite ville qu'est né celui qui se présente ici comme étant simplement Gordon, de Wallsend... mais que le reste du monde connait sous le nom de Sting.
Comme Sting est depuis des décennies un musicien que j'apprécie et admire beaucoup, et qu'il est certainement parmi mes artistes favoris toutes disciplines confondues, c'était en quelque sorte émouvant - une autre forme de pèlerinage personnel - de me retrouver à Wallsend, devant la maison où il a passé son enfance*.
--
* Si mes informations sont valides, c'est dans la seconde maison sur la photo, maison qui abrite maintenant un restaurant chinois au rez-de-chaussée, qu'a habité Sting dans sa jeunesse.

3 commentaires:

  1. Daniel Sernine1:30 PM

    Ah, Hadrien! Mon empereur préféré, et pas seulement pour son mur... :O)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine que tu parles de ses autres goûts personnels :-)

      Supprimer
  2. Anonyme7:18 AM

    ai travaillé au lycée de 1966 à 1967 mbouhyer

    RépondreSupprimer

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.